Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Axes de recherche > Altérités culturelles

Altérités culturelles

Responsable : Sarga Moussa

Présentation

On choisit délibérément le pluriel (altérités plutôt qu’altérité) pour éviter un emploi parfois galvaudé, et surtout un risque d’« ontologisation » qu’induirait le singulier. On se situe donc moins dans une perspective philosophique qu’anthropologique et littéraire, avec le souci de montrer le historiquement construit des représentations examinées.

Les différences culturelles (culture étant entendu au sens large de valeurs partagées), qu’elles soient ethniques, linguistiques, religieuses ou autres, ne sont jamais données à lire de manière neutre, ni transparente. Elles peuvent faire l’objet de représentations littéraires qui s’inscrivent elles-mêmes dans des cadres préétablis (idéologiques, esthétiques…). En ce qui concerne la question des discours raciologiques et des représentations littéraires de l’esclavage, cet axe s’interroge sur les figurations de l’espace (capitales d’Europe et d’Orient, découverte de l’Amérique par la marche), pour mettre l’accent sur les « zones de contact », les points de rencontre, les possibilités d’hybridation, etc.

Les projets développés dans cet axe

- L’imaginaire raciologique en France et en Russie

Aux XIXe et XXe siècles, à l’époque des États-nations, des conquêtes coloniales et des impérialismes d’inspiration libérale, communiste et fasciste, la réflexion sur les « races » humaines a été l’un des courants les plus actifs, les plus influents et les plus problématiques de la pensée de différents pays.

Lire la suite

- Figurations des marges et interstices urbains. Paris-Le Caire-Constantinople, XIXe siècle

Contre l’idée reçue de la construction d’un Ailleurs toujours « exotique », donc très différent, cette comparaison entre les représentations de Paris, du Caire et de Constantinople, essentiellement dans la littérature française (romans, récits de voyage), devrait montrer qu’à partir du XIXe siècle, il existe en Occident comme en Orient des phénomènes conjoints ou successifs (avec des transferts culturels) de modernisation urbaine et sociale, dont la littérature rend compte…

Lire la suite

- L’esclavage dans le monde arabo-musulman au miroir des littératures d’expression française et anglaise, de la Révolution française à la Seconde guerre mondiale

Dans le prolongement du colloque international « Littérature et esclavage (XVIIIe-XIXe siècles) » (2009), on voudrait continuer d’explorer une problématique sous-évaluée dans les études littéraires en France.

Lire la suite

- Éditions de textes

  • Suzanne Voilquin
  • Théophile Gautier

Lire la suite

- Séminaire « Orientalismes : théories, représentations, échanges culturels de 1750 à nos jours »

Inscrit comme séminaire de master à partir de 2009, il a vocation à attirer des étudiants et des doctorants, tout en continuant à assurer un haut niveau sur le plan de la recherche…

Lire la suite

- Les chemins de la découverte en Amérique du Nord : pratiques de l’espace (récits d’exploration XVIIe-XXe siècles)

La conquête du territoire par des explorateurs a donné naissance à des journaux, des carnets de voyage, des lettres, des rapports, parmi lesquels le corpus sera choisi, mais aussi à des poèmes et des romans, qui pourront apporter un point de comparaison utile pour mesurer la différence entre observation et mythification…

Lire la suite