Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Ressources en ligne > Orientalismes. Séminaire de recherche

Autour du séminaire : publications et événements

publié le , mis à jour le

Parution du premier volume de la collection « Vers l’Orient » dirigée par Daniel Lançon et Sarga Moussa aux éditions ELLU. Cette collection accueille à la fois des parutions liées au séminaire (entre autres le volume collectif réunissant les contributions aux journées d’étude de 2010 et 2011), des éditions de textes comme les récits de voyage ou les œuvres de fiction avec commentaire et appareil critique et des travaux académiques concernant le champ d’études dans lequel s’inscrit ce séminaire, c’est-à-dire l’orientalisme littéraire. Voir la présentation de la collection et du premier volume paru, le volume L’Orientalisme victorien dans les arts visuels et la littérature de Laurent Bury


Séminaire « Construction de l’Orient » à l’Université Paris Diderot / Paris-7

« Orientalismes anglais et français : Porosités, interférences, rivalités, du Moyen Âge au romantisme »

Organisation 2013-2014 : Jean-Marie Fournier (LARCA, Université Paris Diderot), Sarga Moussa (UMR LIRE, CNRS), Ladan Niayesh (LARCA, Université Paris Diderot)

Voir le programme de ce séminaire


Colloque international « Ismaÿl Urbain, les saint-simoniens et le monde arabo-musulman » pour le bicenténaire de la naissance Ismaÿl Urbain (Cayenne 1802 - Alger 1884)

24-25 octobre 2013 (Bibliothèque de l’Arsenal (BnF), Institut du Monde Arabe)

Ce colloque a été organisé par Michel Levallois avec le concours de la Société des études saint-simoniennes, l’UMR Littérature, Idéologies, Représentations XVIIIe-XIXe siècle ( LIRE), la Chaire d’histoire contemporaine du monde arabe du Collège de France , le Centre Roland Mousnier, l’Institut d’Etudes de l’Islam et des Sociétés du Monde Musulman (ISMM) et l’Institut de Recherches et des Etudes sur le Monde Musulman (IREMAM).

Voir le programme détaillé


Littérature et Orient, Henri Thuile (1885-1960), Préface de François Livi
Notes et dossier par Paul-André Claudel. ELLUG, coll. « Vers l’Orient », 2013, ISBN 9782843102448.

Littérature et Orient, essai sur les rapports Orient-Occident publié en 1921, refait surface grâce à cette édition. C’est un événement, qui doit rendre à son auteur, Henri Thuile, la place qui lui revient dans l’histoire de l’orientalisme.

La collection « Vers l’Orient » est dirigée par Daniel Lançon et Sarga Moussa



Parution du livre de Laetitia Nanquette, « Orientalism Versus Occidentalism : Litterature and Cultural Imaging Between Iran and France Since the Islamic Revolution ». Le livre, dont l’auteur est intervenu dans le cadre de notre séminaire en 2011, est paru en octobre 2012 chez l’éditeur I. B. Tauris, dans la collection « International Library of Cultural Studies ».

Une présentation plus détaillée se trouve sur le site de l’éditeur


Le 13 avril 2013 de 9h à 18h s’est tenu à l’Institut du Monde Arabe la rencontre « D’Ismaÿl Urbain à Albert Camus : Réformistes et Libéraux dans l’Algérie coloniale » organisée par l’Association Coup de Soleil, la Société d’Etudes Saint-Simoniennes et la Société d’Etudes Camusiennes.

Avec 3 tables rondes : « "Royaume arabe" et réformisme républicain (1830-1918) », « Le rérormistes et l’émergence du nationalisme algérien (1919-1945) » et « Les libéraux face à la montée des périls (1945-1962) ».

Voir le programme en PDF


Parution du livre de Michel Levallois, Ismaÿl Urbain, Royaume Arabe ou Algérie franco-musulmane ? 1848-1870 , Paris, Riveneuve Editions, 2012.

Présentation détaillée de l’ouvrage sur le site de l’éditeur


Un cycle de deux colloques, sous le titre « Résonances orientales (XVIe -XVIIIe siècle » a été organisé sous la direction de Jean-Marie Fournier (Université Paris Diderot - Paris 7), Ladan Niayesh (Université Paris Diderot - Paris 7) et Claire Gallien (Université de Montpellier) en 2013.

  • Eastern Resonances 1 : Ottoman Empire and Persia

30 mai 2013, à Montpellier, Université Montpellier 3

  • Eastern Resonances 2. India and the Far East

5 décembre 2013, à Paris, Université Paris Diderot-Paris 7

Voir le site de cet événement



Parution de l’ouvrage Ecritures algériennes La règle du jeu de Christiane Chaulet Achour. Paris, L’Harmattan, coll. « Créations au féminin »

Cet essai interroge les écritures d’écrivains et d’écrivaines d’Algérie ou simplement habitées par l’Algérie, sous l’angle du genre, en cherchant à déceler du féminin ou du masculin à l’oeuvre et à faire apparaître concrètement dans les textes la combinaison inévitable du sexe et du genre. Ce sont huit figures très représentatives des écritures de ce pays, toutes identités et tous sexes confondus qui nous accompagnent au cours de ce vagabondage littéraire : Isabelle Eberhardt, Albert Camus, Kateb Yacine, Leïla Sebbar, Rachid Mimouni, Rabah Belamri, Malika Mokkedem et Maïssa Bey.

Sur le site de l’éditeur


Parution du livre de Ridha Boulaâbi L’Orient des langues au XXe siècle : Aragon, Ollier, Macé paru en avril 2011 chez Geuthner. Le livre traite de nombreuses questions dont nous parlons dans le cadre de ce séminaire, mais il couvre un champ géographique plus vaste comprenant aussi l’Extrême-Orient, notamment la Chine et le Japon. En partant de la fascination pour les langues orientales, qui se manifeste tant en philologie qu’en littérature du XIXe siècle, l’auteur prolonge la perspective juqu’au XXe siècle en mettant en évidence l’existance d’un imaginaire linguistique d’Orient, auquel les auteurs modernes ont recours afin de renouveler les formes poétiques et narratives, faire éclater les genres, rebrasser les modèles textuels. Le panorama de ces influences linguistiques ou formelles va de l’utilisation des modèles littéraires venus d’Orient (haïku, grands textes arabes) et de l’inspiration par les écritures orientales ou la structure des langues orientales jusqu’aux rêves de reconquête d’une "Babel heureuse", modèle d’une totalité perdue.

Présentation de l’ouvrage sur Fabula


Catherine Mayaux, Ecrivains et intellectuels français face au monde arabe paru chez Champion (collection « Littérature de notre siècle »). Les textes composant le volume examinent différentes postures d’écrivains et d’intellectuels français face au monde arabe. Les deux premières parties présentent les attitudes des écrivains et des poètes : le monde arabe chez Camus, Gide, Malraux, Saint-Exupéry, Lorand Gaspar ou James Sacré, l’Égypte chez Michel Butor ou Albert Cossery. Les chapitres suivants sont consacrés aux essayistes et traducteurs (Gabriel Bounoure, Max-Pol Fouchet, etc.), aux croyants et mystiques (Louis Massignon ou Charles de Foucauld) et enfin aux historiens et philosophes (Jacques Berque, Louis Gardet, Deleuze, Benjamin Stora et Fernand Braudel dans la relecture biaisée de Samuel P. Huntington).

Présentation du livre du Fabula


Parution de l’ouvrage de Laurent Bury, professeur d’anglais à l’Université Lyon II, intitulé L’Orientalisme victorien dans les arts visuels et la littérature , édité par les éditions ELLUG (Editions Littéraires et Linguistiques de l’Université de Grenoble). Il s’agit du premier volume de la collection intitulée « Vers l’Orient » que Daniel Lançon et Sarga Moussa dirigent aux ELLUG et qui accueille des essais, des volumes collectifs concernant le domaine de l’orientalisme littéraire, des éditions de textes, par exemple des récits de voyage et des œuvres de fiction, des traductions, etc.

Le livre de Laurent Bury analyse une période-clé de l’orientalisme anglais, l’époque victorienne, en étudiant à la fois des sources littéraires et des sources iconographiques inspirées par l’Orient, devenu subitement accessible grâce au développement des moyens de transport. L’auteur met l’accent sur les différentes attitudes que les créateurs pouvaient adopter face à cette nouvelle possibilité de confronter le rêve oriental à la réalité, attitudes qui pouvaient aller d’une recherche effrénée d’authenticité jusqu’au refus du voyage, qui ne pourrait que décevoir. Vous trouverez ci-dessous une présentation éditoriale du livre ainsi que le lien vers la page de la collection sur le site des ELLUG.

Présentation sur le site des ELLUG


« Ignac Goldziher. Un autre orientalisme ? » édité par Céline Trautmann-Waller (Université Paris-3) et publié par la Libriairie orientaliste Paul Geuthner. Le volume qui rassemble les contributions de Céline Trautman-Waller, Peter Haber, Willem Otterspeer, Dénes Gazsi, Dominique Bourel, Sabine Mangold, Suzanne Marchand, Ludmila Hanisch, Catherine Mayeur-Jaouen, Alain Messaoudi, François Angelier , Youcef Djedi et Nora Lafi est consacré à l’orientaliste hongrois du 19e siècle Ignac Goldziher. Le livre fait suite à un colloque organisé en 2009 par EA 4223 CEREG de l’Université Paris 3.

Présentation sur le site de l’éditeur


L’association Amis de la Bibliothèque Municipale du Blanc (ABMB) a pour l’objectif l’enrichissement et la mise en valeur des fonds anciens de la bibliothèque municipale du Blanc (Indre) et la valorisation des fonds anciens de l’ensemble des bibliothèques de la Région Centre. Depuis 1995, elle organise régulièrement des expositions autour de ces fonds, notamment autour du fonds des récits de voyage du XIXe siècle (entre autres récits de voyage en Orient), qui donnent lieu à l’édition des catalogues illustrés. Elle a ainsi édité deux catalogues sur les voyages en Perse, un catalogue sur le voyage en Orient de Léon Laborde, un catalogue sur le voyage en Andalousie mauresque de Girault de Prangey, etc. Le site de l’association propose également une exposition virtuelle avec les lithographies de ce dernier ouvrage et une intéressante présentation expliquant comment ce fonds ancien, comportant des ouvrages orientalistes, se retrouve dans une bibliothèque municipale.

Consulter le site de l’association


Revue d’histoire du XIXe siècle consacré à l’Algérie au XIXe siècle, n°41/2010, sous la direction d’Hélène Blais, Claire Fredj et Emmanuelle Saada.

Présentation de ce numéro sur le site de la revue



Anouar Louca, Anne-Lise Louca  : John Ninet 1815 - 1895. Un disciple de Rousseau au pays des Felahs , Genève, Slatkine, 2010.

Parution du livre John Ninet 1815 - 1895. Un disciple de Rousseau au pays des Fellahs, le dernier livre entrepris par Anouar Louca et achevé par sa femme, Anne-Lise Louca. Anouar Louca, arabisant, comparatiste et traducteur a été professeur à l’Université du Caire et à l’Université de Lyon 2. Un volume collectif a été consacré récemment à sa mémoire, voir Thèmes universels & résonances méditerranéennes. Recueil d’hommages à la mémoire du professeur Anouar Louca, sous la dir. de Nizar Tajditi, dans : SémiotiqueS. Revue Méditerranéenne des Formes de Civilisation, n° 5-6, mars - octobre 2010

John Ninet, un agronome genevois venu en Ègypte au temps de Méhemet-Ali pour s’occuper de la culture du coton, reste dans le pays, avec lequel il vit une véritable histoire d’amour, jusqu’à l’occupation anglaise. Ses notes témoignent d’un jugement sévère sur la présence europénne en Egypte, jugement non dépourvu d’accents qu’on qualifierait de nos jours d’anticoloniaux. Il a d’ailleurs été l’un des rares Européens à soutenir jusqu’au bout le soulèvement d’Orabi.

Présentations de l’ouvrage ici et ici


Parution de deux nouveaux volumes de la collection Mediterranea dirigée par Anne Duprat pour le Groupe de recherches Orient/Occident (CRLC Paris-IV) aux Editions Bouchène :

  • Orient baroque, Orient classique. Variations du motif oriental dans les littératures d’Europe (XVIe - XVIIe siècles), sous la direction d’Anne Duprat et Hédia Khadhar, 342 p., Paris, Editions Bouchène 2010.

Voir sur le site de l’éditeur

  • Visages antiques de la Barbarie. Enquête sur l’émergence d’une notion, Isabel Dejardin, 228 p., Paris, Editions Bouchène, 2010.

Voir sur le site de l’éditeur


Publication du récit de voyage de Narcisse Berchère, Le Désert de Suez dans l’édition critique établie et présentée par Barbara Wright, professeur émerite à Trinity College (Dublin). Le récit du peintre, actuellement sous presse, remonte à une commande de Lesseps, qui souhaitait que Berchère immortalisât l’immense chantier du canal. Le peintre passa ainsi cinq mois à Suez et réalisa un l’album qui fut remis à Napoléon III, mais qui n’a pas été conservé. Ce qui reste est le récit de voyage de Berchère, réédité ici pour la première fois.

Présentation de l’ouvrage
et ouvrage sur Google books