Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Ressources en ligne > Orientalismes. Séminaire de recherche

Présentation

publié le , mis à jour le

LE SEMINAIRE

Le séminaire « Orientalismes : théories, représentations, échanges culturels, de 1750 à nos jours » est ouvert aux étudiants et chercheurs de toutes disciplines. Les organisateurs le conçoivent comme un lieu de discussion interdisciplinaire sur les orientalismes français et européens qu’ils tiennent à aborder dans toute leur diversité. Sur le plan théorique, les différents intervenants ont entamé une réévaluation de l’œuvre d’Edward Saïd, dont les derniers écrits, qui insistent sur l’hybridité constitutive des cultures, semblent aux organisateurs toujours parfaitement actuels. Pour autant, la notion de « discours orientaliste » doit être nuancée, problématisée, historicisée.

Ayant commencé par l’étude des discours sur le monde arabo-musulman, le séminaire s’ouvre cette année à l’orientalisme indianisant et va poursuivre cette ouverture à d’autres « Orients ». Le séminaire de l’année prochaine (2010-2011) s’intéressera aux regards croisés et posera la question d’un orientalisme vu d’ailleurs (points de vue des Orientaux ou d’autres). Les organisateurs souhaitent ainsi contribuer à une redéfinition du champ des études francophones en les situant dans un cadre plus large d’études culturelles et en les considérant comme une composante d’une nouvelle histoire de la littérature française. Chaque cycle annuel se clôt par une journée d’étude. La prochaine (24 mai 2013), qui donnera lieu à une publication, sera consacrée à l’orientalisme et la francophonie.

LES RESPONSABLES

Dominique Combe est professeur à l’Ecole Normale Supérieure à Paris, où il enseigne la poétique, la littérature française du XIXe siècle et les littératures francophones. Outre ses travaux sur Yves Bonnefoy, Rimbaud et les surréalistes, il s’est intéressé à la question du postcolonialisme.

Daniel Lançon est professeur à l’université de Grenoble III, où il enseigne la littérature française et francophone du XXe siècle. Il est l’auteur de plusieurs livres et articles sur la littérature francophone d’Egypte et d’autres pays du Proche-Orient ainsi que d’un ouvrage sur l’histoire des relations littéraires entre la France et l’Égypte. Il est également spécialiste d’Yves Bonnefoy.

Sarga Moussa est directeur de recherche au CNRS, auteur de nombreux travaux sur le voyage en Orient au XVIIIe et XIXe siècles et sur l’orientalisme littéraire. Il est membre de l’UMR LIRE (CNRS-Université Lyon II), où il anime l’axe de recherche « Altérités culturelles ». Il travaille notamment, dans ce cadre, sur la représentation de l’esclavage dans la littérature française.

Michel Murat est professeur de littérature française à l’Université de Paris IV-Sorbonne. Il a pour domaine de recherche principal les formes poétiques et les avant-gardes littéraires dans la littérature du XXe siècle. Il est notamment un spécialiste du surréalisme, de l’œuvre de Mallarmé et de Julien Gracq.

LES JOURNEES D’ETUDE

Le séminaire organise régulièrement des journées d’étude qui permettent d’approfondir certaines questions liées à l’orientalisme. Chacune de ces journées est consacrée à un thème particulier, par exemple les motifs orientalistes dans les revues du XIXe et XXe siècle ou l’orientalisme et poésie. Afin de conserver les contributions proposées dans le cadre de ces journées et en partie aussi les échanges auxquels ils ont donné lieu, nous les enregistrons sous forme de fichiers audio. Cette page permet d’accéder aux programmes des différentes journées d’étude à partir desquelles on peut consulter les enregistrements des conférences.

Pour la journée d’études du juin 2009, "Quel orientalisme pur le monde turc et ottoman ?") il n’y a pas d’enregistrements. En revanche, on peut consulter et les résumés et le texte integral de la plupart des conférences qui ont été présentées. Pour les autres journées d’étude, nous présentons les enregistrments et, éventuellement, un résumé. Une publication postérieure sous forme de livre reste possible, par exemple dans le cadre de la collection « Vers l’Orient » que Daniel Lançon et Sarga Moussa, ont créé aux ELLUG (Editions Littéraires et Linguistiques de l’Université de Grenoble) et où seront publiées les deux journées d’étude sur les revues (cf. les journées d’étude de 2010 et 2011). Les autres journées d’étude peuvent être publiées chez d’autres éditeurs.