Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Publications > Présentation des ouvrages

Les héroïsmes de l’acteur au XIXe siècle

publié le , mis à jour le

<em>Les héroïsmes de l'acteur au XIX<sup>e</sup> siècle</em>

Dirigé par Olivier Bara, Mireille Losco-Lena et Anne Pellois

Préface de Jean-Claude Yon

Presses Universitaires de Lyon

coll. « Théâtre et Société »

2015

ISBN : 978-2-7297-0884-9

356 p., 24 €

NOUVELLE COLLECTION « THÉÂTRE & SOCIÉTÉ » dirigée par Olivier Bara

Tout le théâtre de langue française, en tout siècle et en tout lieu, à condition qu’il soit pensé comme un fait social : la collection Théâtre et société » accueille les études ou essais, monographies ou ouvrages collectifs attachés à la poétique historique des formes dramatiques, aux lectures sociocritiques du théâtre, à la sociologie de la culture scénique. Tout le théâtre, donc, parlé, mimé ou chanté, reproductible ou éphémère, institutionnel ou clandestin, dès lors que texte et spectacle sont étudiés en lien avec les communautés humaines, les pratiques sociales, les représentations collectives et les transmissions mémorielles. (Olivier Bara)

LES HÉROÏSMES DE L’ACTEUR AU XIXe SIÈCLE

De Talma aux premiers acteurs du cinéma, les mutations du jeu héroïque comme les phénomènes d’héroïsation de la figure de l’acteur soulèvent des questions esthétiques, culturelles et politiques. Alors que le jeu héroïque hésite entre le code tragique et le génie naturel, on observe dans les années 1830 la naissance de « héros populaires », identifiés aux personnages ou aux acteurs romantiques. Au fil du siècle, les « héros consensuels » laissent place aux « héros impersonnels », manifestations d’une crise des valeurs comme d’un renouveau dramaturgique.

Centré sur le paysage théâtral français, l’ouvrage ouvre des perspectives du côté de l’Allemagne, de l’Espagne, de la Russie et de l’Italie. Il explore le caractère mouvant, dynamique, souvent paradoxal ou contradictoire, de l’alliance du héros et de l’acteur au XIXe siècle.