Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Chercheurs et enseignants-chercheurs > Gourdon Stéphanie

Gourdon Stéphanie

Professeur agrégé d’anglais, Université Lyon 2

publié le , mis à jour le

Contact

  • Faculté des Lettres, 18 quai Claude Bernard, 69007 Lyon
  • Contact mail
  • Professeur agrégé d’anglais, Université Lyon 2, faculté des Lettres, Sciences du Langage et Arts (LESLA), département des Lettres depuis 2000.
  • Responsable Licence de Lettres Appliquées et Lettres Appliquées-Anglais
  • Docteur de l’Université de Provence. Thèse : Normes et formes dans les écrits de Mary Wollstonecraft, soutenue en juillet 2009, sous la direction de Jean Viviès
  • Membre associé de l’équipe ENS-LIRE de l’UM. 5611 LIRE (Littérature, Idéologies et REprésentations)

Thèmes de recherche

  • Littérature britannique fin dix-huitième et début dix-neuvième siècles (genres littéraires, écritures féminines, récits de voyage féminins)
  • Histoire des idées fin dix-huitième et début dix-neuvième siècles (auteurs féminins, histoire et politique, Révolution française)
  • Mary Wollstonecraft, Helen Maria Williams
  • Traduction et notes critiques (récits de voyage)

Publications

Ouvrages

  • L’Écriture expérimentale de Mary Wollstonecraft : normes et formes, collection « Des idées et des femmes », l’Harmattan, 2014, pp. 394.

Articles dans les revues et dans les actes de colloque

  • « Enquête sur l’infiltration du discours ‘scientifique’ dans A Tour in Switzerland (1798) de Helen Maria Williams », journée d’études intitulée Passages, ancrage, organisée par les laboratoires CEMRA-ILCEA de l’université Stendhal-Grenoble3, les 16 et 17 octobre 2014, article à proposer à une revue.
  • « Lyon, the opulent city : La vision politique d’Helen Maria Williams dans Letters from France », Les voyageuses britanniques à Lyon au XVIIIe siècle : regards sur une ville en mutation, organisé dans le cadre du projet ARC 5 (Communauté académique de recherche), soutenu par la région Rhône-Alpes, le laboratoire LIRE de l’ENS de Lyon, en collaboration avec le CRHIPA de l’université Grenoble II, avec le CEMRA de l’université Grenoble III et en partenariat avec le Musée d’histoire de Lyon, les 5 et 6 avril 2013, à paraître.
  • « Mary Wollstonecraft et Helen Maria Williams. Étude sur le (nouveau) roman au féminin », in Baudouin Millet. Dir. Modernité du XVIIIe siècle. Paris : Revue de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe Siècles, Hors Série nº3, 2013, p. 143-53.
  • « Le voyage de Helen Maria Williams, A Tour in Switzerland : naissance, re-naissance et survivance d’une écriture », in Claire Bazin et Guyonne Leduc. Dir. Littérature anglo-saxonne au Féminin. (Re)naissance(s) et horizons, XVIIIe-XXe siècles. Paris : collection « Des idées et des femmes », L’Harmattan, 2012, p. 41-54.
  • « Le récit de Mary Wollstonecraft, Letters Written during a Short Residence in Sweden, Norway and Denmark (1796) ou l’écriture au-delà des frontières », in Guyonne Leduc et Michèle Vignaux. Dir. Avant l’Europe, l’espace européen : le rôle des femmes. Paris : collection « Des idées et des femmes », l’Harmattan, 2013, p. 69-83.
  • « Le voyage de Mary Wollstonecraft en Scandinavie : un horizon entre espoir et déception », in Catherine Delmas. Dir. L’horizon, atelier récit de voyage. Université Stendhal-Grenoble 3 : Représentations, 2011, p. 16-24.
  • « L’œuvre de Mary Wollstonecraft comme témoignage d’un renouveau », in Danièle Charrière-Berton. Dir. Témoigner de la Renaissance aux Lumières. Clermont-Ferrand : collections « Cahiers de l’équipe de recherches sur la Réforme et la Contre-Réforme », PU Clermont-Ferrand, 2012, p. 135-147.
  • « Le voyage à Lisbonne dans Mary, A Fiction de Mary Wollstonecraft (1788) ou la naissance d’une voix », in Nathalie Vanfasse. Dir. L’appel du Sud : Écritures et représentations de terres méridionales et australes dans la littérature de voyage anglophone. Ivry : Éditions A3, 2009, p. 33-42.

Traductions et éditions

  • Mary Wollstonecraft, Lettres de Scandinavie, 1796. Traduction et notes critique Stéphanie Gourdon et Nathalie Bernard. Aix-Marseille U : PU de Provence, « Textuelles », 2013, p. 192.
  • Elizabeth Rigby, Letters from the Shores of the Baltic (1841). Traduction et notes critiques Stéphanie Gourdon, PU de Strasbourg, « Écrits de femmes », à paraître.

Communications sans publication

  • « L’élaboration de la traduction Voyage en Scandinavie de Mary Wollstonecraft », intervention au séminaire Les Iles britanniques XVIIe-XVIIIe siècles de l’Université de Provence animé par Jean Viviès, Anne Page et Laurence Sterritt sur le thème Éditer et traduire au XXIe siècles : les nouveaux centres de la transmission des textes, à l’Université de Provence, le 4 mars 2013.
  • « Les voyageurs de Goldsmith (The Traveller) et de Wollstonecraft (Letters Written during a Short Residence in Sweden, Norway and Denmark) : la marche entre errance et rétablissement », présentation au séminaire dirigé par François Specq sur le thème Formes et figures de la marche dans la pensée et la littérature des pays anglo-saxons à l’ENS de Lyon, le 9 novembre 2012.
  • « Femmes-auteurs à la fin du XVIIIe siècle en Angleterre : le genre en question », journée d’études “Ralentir Travaux” : état de la recherche en littérature classique, moderne et comparée, organisée par le département des Lettres de la Faculté LESLA, Université Lyon 2, le 27 janvier 2012.
  • « Travestissement auctorial, pseudonyme, usages de nom dans The Female Reader de Mary Wollstonecraft », communication au séminaire Genre et culture de Christine Planté, au département de Lettres de l’Université Lyon 2, le 19 janvier 2012.
  • « Mary Wollstonecraft, intellectuelle et femme : discours de vérité et manipulation rhétorique », communication au colloque de la SEAA XVII-XVIII sur le thème Les formes de la séduction, en Sorbonne, le 19 janvier 2008.
  • « Letters Written during A Short Residence in Sweden, Norway and Denmark (1796) by Mary Wollstonecraft : a journey to the ‘original source’ », intervention à la journée d’études sur le thème A Sense of Home, à l’Université de Versailles-St Quentin, le 26 octobre 2007.
  • « Genus, genre, gender : construction féminine et littéraire sur le mode scientifique dans l’œuvre de Mary Wollstonecraft », participation au XIIe Congrès International des Lumières, Les interférences entre sciences, techniques et cultures au XVIIIe siècle, atelier Femmes et Sciences à Montpellier, le 13 juillet 2007.

Participation organisation de journées d’étude et de colloques

  • Membre du comité d’organisation du colloque Modernité du dix-huitième siècle, en hommage à Alain Bony, Spectateur du dix-huitième siècle, Lyon du 14 au 16 juin 2012.
  • Co-organisation de la journée d’études Avant l’Europe, l’espace européen : le rôle des femmes, Lyon le 4 mars 2011.

Autres activités

  • Trésorière de la Société d’ Étude de la Littérature de Voyage du monde Anglophone (SELVA) depuis 2011