Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Publications > Présentation des ouvrages > 2014

L’invention de la Sibérie par les voyageurs et écrivains français (XVIII e-XIX  e siècles)

publié le , mis à jour le

<em>L'invention de la Sibérie par les voyageurs et écrivains français (XVIII<sup> e</sup>-XIX <sup> e</sup> siècles) </em>

Sous la direction de Sarga Moussa et Alexandre Stroev

Institut d’études slaves

ISBN 978-2-7204-0525-9

2014

229 p.

20 €


Cet ouvrage est issu des contributions d’un colloque international qui s’est tenu à Lyon, à l’Institut des Sciences de l’Homme, en novembre 2010. C’est au siècle des Lumières que s’invente la Sibérie comme objet de savoir troublant et fascinant. Vue de l’Occident, la Sibérie incarne la Russie à l’extrême. Mais comment concilier la présence de populations « barbares » avec le mythe du Bon Sauvage ? comment faire coexister l’importance des rituels d’hospitalité, dont rendent compte des voyageurs, avec le discours sur le despotisme éclairé dans l’empire du knout ? comment, enfin, comprendre que cette région soit une terre d’exil et de châtiment, alors même qu’elle véhicule des représentations idéalisantes, voire utopiques ? Les approches littéraires, historiques et ethnologiques de chercheurs venus de Russie et de France se complètent pour faire sortir de l’ombre un vaste corpus de récits de voyage, de mémoires, de romans, de drames et d’articles de presse consacrés à la Sibérie aux XVIII  e et XIX e siècles.

Sarga Moussa, directeur de recherche au CNRS (UMR LIRE, CNRS - Université Lyon 2), est spécialiste du récit de voyage et de l’orientalisme littéraire au XIX e siècle.

Alexandre Stroev, professeur de littérature générale et comparée à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux relations franco-russes au XVIII  e siècle.