Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Evénements > Colloques > Archives des colloques du LIRE

Colloque « Les Lumières et la question nationale dans les pays arabo-musulmans »

organisé par Pascale Pellerin

publié le , mis à jour le

Colloque « Les Lumières et la question nationale dans les pays arabo-musulmans »

Présentation

Le cinquantième anniversaire des accords d’Évian et l’actualité des printemps arabes, ont fait ressurgir la question des indépendances arabes conjuguée à la faillite des indépendances elles-mêmes. Certains nationalistes arabes se sont réclamés de la pensée politique de Rousseau et de Montesquieu. Si l’on admet que Rousseau puisse être l’un des grands précurseurs de l’idée nationale, on peut interroger la place qu’il a tenue dans les mouvements indépendantistes de ces pays. Cette rencontre engage une nouvelle problématique sur la construction des écrivains des Lumières dans des contextes idéologiques et historiques particuliers. Il nous permettra de comprendre la philosophie politique des Lumières au regard des expériences des pays arabo-musulmans du Moyen-Orient et Maghreb et construira une réflexion sur les transferts culturels du XIXe au XXIe siècle, sur les liens entre Orient et Occident, et sur la réception des écrivains du XVIIIe siècle aux prises avec les soubresauts de l’Histoire.

pré-programme

Jeudi 17 octobre

  • 14 h : ouverture du colloque : Martial Poirson, Daniel Lançon.
  • Présentation du colloque : Pascale Pellerin et Jacques Domenech

Session I : L’Orient des Lumières.

Présidence : Sarga Moussa

  • 14h15 : Akram El Sissi, (Université du roi Saoud, Riyad, Arabie Saoudite), « Le discours tolérant dans Zaïre de Voltaire : étude stylistique »
  • 14h40 : Ferenc Toth, (Académie des sciences, centre de recherche en sciences humaines, Budapest), « Les pays arabo-musulmans vus par un contemporain de Rousseau : les mémoires de François de Tott »
  • 15h05 : Mohamed Aït Amer (Paris I, Panthéon/Sorbonne), « L’islam du contrat social et le nationalisme arabe »
  • 15h30 : débat et pause
  • 16h30 : départ pour Vizille. Gare routière de Grenoble
  • 17h15 : visite de l’exposition « Révolution française et culture populaire : XXe et XXIe siècles. » Avec Alain Chevalier et Martial Poirson.

Vendredi 18 octobre

Session II : Lire et traduire les Lumières : une construction de la nation ?

Présidence Yves Citton

  • 9h30 : Halima Ouanada (Université de Tunis), « Lumières et anti-Lumières, une lecture des valeurs modernistes des Lumières à l’épreuve de l’histoire »
  • 9h55 : Ayse Yuva, (Centre Marc Bloch, Berlin) « Les traductions de Rousseau en Turquie à partir des années 1940 »
  • 10h20 : Taoufik Cherif (université de Tunis), « La réception de Rousseau dans le monde arabe »
  • 11h45 : Wided Daaloul, (Université de Nice) « Individu et société dans le roman féminin francophone maghrébin »
  • 12h05 : débat et pause
  • 12h30 : déjeuner

Session III : Les écrivains des Lumières dans les mouvements indépendantistes et les révolutions arabes

Présidence : Martial Poirson

  • 14h30 : Ismaïl Slimani (Université de Bordj Bou Arreridj, Algérie) « Ferhat Abbas et les Lumières : de La nuit coloniale au Demain se lèvera le jour »
  • 14h55 : Bouchra Boulouize, (romancière, Maroc), « La place de Rousseau chez les progressistes marocains au XXe siècle »
  • 15h20 : Malik Boumediene (Université de Toulouse II), « Les idées des Lumières et les printemps arabes »
  • 15h45 : Walid Mbarek (Université de Kairouan, Tunisie) « Les Lumières en Tunisie post-révolution : force du nationalisme ou nationalisme de la force : l’identité en question »
  • 16h10 : débat et conclusion