Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Evénements > Séminaires > Archives séminaires

Séminaire de l’UMR LIRE 2012-2013

Responsable : Delphine Gleizes

publié le , mis à jour le

Séances séminaire LIRE XIXe

Périodiser : les temps recomposés

ISH – 14 av. Berthelot, 69007, Lyon

Le séminaire LIRE XIXe s’attachera, pour cette année 2012-2013, à interroger la conception et les pratiques de la périodisation dans le champ des études littéraires et artistiques.

Cette série de regards croisés permettra tout d’abord d’envisager la périodisation d’un corpus et les critères mobilisés pour le constituer, lorsque celui-ci se fixe pour objectif de mettre en lumière l’émergence d’un genre (« Le roman d’anticipation », resp. Cl. Moisan) ou d’une pratique intimement liée à l’évolution des supports médiatiques, eux-mêmes soumis à des rythmes et à une périodicité spécifiques (« Les revues de fin d’année », resp. O. Bara). Geste critique dont les principes ont pu eux-mêmes varier avec le temps et qui appelle une réflexion également rétrospective sur les pratiques éditoriales (« Recherche sur l’édition critique », resp. Ph. Régnier).

La question sera également envisagée du point de vue de la sociologie du champ littéraire et artistique : placée sur ce terrain, la pratique de la périodisation permet-elle de distinguer et de définir des unités tout autant signifiantes que significatives, comme celle de « génération » (Serge Zenkine) par exemple ? Cette démarche est-elle viable lorsqu’il s’agit de faire le point sur le statut des femmes musiciennes entre le XVIIIe et le XIXe siècles (« Musiciennes », resp. A. Ramaut) ou l’analyse met-elle au jour plus de permanences que de véritables mutations ?

Enfin, si l’histoire littéraire privilégie logiquement une scansion fondée sur les événements internes à la sphère de la littérature (histoire des genres littéraires, émergence des courants et des écoles, prépondérance des chefs de file, polémiques et combats, etc.), comment prend-elle en compte, dans la démarche de périodisation, d’autres temporalités, à partir desquelles les textes « travaillent » et qu’ils réfléchissent ? Temps scientifique, scandé par les découvertes et sous-tendu par une idéologie du progrès (« Le roman d’anticipation », resp. Cl. Moisan ; « Machines à images », resp. D. Gleizes & D. Reynaud) ; temps historique, marqué par la violence de l’événement révolutionnaire (« Romans de la Révolution », resp. J.-M. Roulin) ou par la persistance douloureuse de l’esclavage (« La voix des esclaves » (resp. S. Moussa & D. Lançon). Comment périodiser ces phénomènes de réception, marqués tour à tour par de brusques effets de focalisation, des mécanismes d’amortissement et de normalisation, des moments d’inertie et de rémanence, un travail de mémoire, enfin ?

Programmes des séances de séminaire

Mercredi 10 octobre, 14h :

  • accueil des étudiants de master 2 dans le cadre de leur formation à la recherche au LIRE.

1. Jeudi 11 octobre, 14h : « La voix des esclaves » (resp. Sarga Moussa & Daniel Lançon)

  • Vanessa Guignery (PR ENS de Lyon, UMR LIRE), « Voix et silence des esclaves du Cap en Afrique du Sud : écritures contemporaines »
  • Elodie Gaden (doctorante, Grenoble 3), « La voix des esclaves dans les lettres de Sophia Poole, la soeur d’Edward Lane (The Englishwoman in Egypt, 1844-1845) »

2. Jeudi 15 novembre, 14h : « Histoire des genres/histoire des sciences : questions de périodisation » (resp. Claire Barel-Moisan, Delphine Gleizes)

  • Claire Barel-Moisan, « Le roman d’aventures scientifiques et d’anticipation à la fin du XIXe siècle : les âges de la vie d’un genre »
  • Delphine Gleizes, « La littérature au prisme des inventions optiques : anticiper/refléter »

3. Jeudi 13 décembre

  • Matin : « Atelier Thèse », Amélie Caldérone, Delphine Dufour...
  • Après-midi : « Musiciennes » (resp. Alban Ramaut)
  • Florence Launay, « La prise en compte des musiciennes par l’histoire : un tour d’horizon »
  • Etienne Jardin, « Laure Cinti-Damoreau : la formation d’une première chanteuse »
  • Muriel Boulan : « Louise Farrenc et la Société des concerts du Conservatoire : la singulière insertion d’une femme sur la scène symphonique française »

4. Jeudi 10 janvier, 14h

  • Serge Zenkine (Université des sciences humaines (RGGU), Moscou - Collegium de Lyon), « La génération sur l’échelle de l’histoire : La valeur d’une notion dans le langage courant et dans les recherches littéraires »

5. Jeudi 14 février, 14h : « Présentation de l’ANR Médias19 » (resp. Olivier Bara)

  • Olivier Bara, « Editer en ligne des revues dramatiques de fin d’année »
  • Amélie Calderone (doctorante, LIRE/Lyon 2), « Etude de cas »

6. Jeudi 21 mars, 14h : « Les romans d’anticipation » (resp. Claire Barel-Moisan)

  • Irène Langlet (Université de Limoges), « La première littérature d’anticipation française au pied de la lettre, ou : la longue marche vers une poétique du futur »
  • Matthieu Letourneux (Université Paris Ouest), « Anticipation Belle Epoque et rétrofuturisme générique : oeuvres sérielles et horizon(s) d’attente »

7. Jeudi 4 Avril, 14h : « Romans de la Révolution » (resp. Jean-Marie Roulin)

  • Corinne Saminadayar-Perrin (Université de Montpellier III), « Républiques et Révolution »
  • Xavier Bourdenet (Université Paris IV IUFM), « Restauration et Monarchie de Juillet ou le défi historiographique »

8. Jeudi 16 mai, 14h : Journée des doctorants

Voir les résumés des interventions

PREMIÈRE PARTIE

Modératrice : Christine PLANTE

14h – Myriam ROCHEDIX

Gautier, Les Jeunes-France et l’intuition d’une proto-histoire littéraire immédiate

14h25 – Isabelle MATAMOROS

Le(s) livre(s) des mères : lectures maternelles et éducation des filles chez Sand, d’Agoult et Voilquin

15h – Discussion

15h30 – Pause

DEUXIÈME PARTIE

Modérateur : Sarga MOUSSA

15h45 – Amélie GREGORIO

L’Arabe dans le théâtre d’Henri-René Lenormand : un personnage « exotique » ?

16h10 – Marine WISNIEWSKI

Variété(s) à l’Écluse : constitution, approche et analyse d’un objet hétérogène

16h35 – Alessandro BADIN

Littérature du sida et écritures intimes

17h – Discussion

Téléchargez le programme détaillé

9. Jeudi 13 juin, 14h : « Recherche sur l’édition critique » (resp. Philippe Régnier)

Pour mémoire :

  • 31 janvier et vendredi 1er février : journées conclusives sur le Théâtre populaire (resp. Olivier Bara)