Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Axes de recherche > Idéologies et constructions littéraires du savoir

- La naissance d’un genre ? Romans d’anticipation scientifique à la fin du XIXe siècle (1880-1914)

Responsable : Claire Barel-Moisan

publié le , mis à jour le

L’objectif de cette recherche est la compréhension des mécanismes de constitution d’un genre nouveau à la fin du XIXe siècle, le roman d’anticipation scientifique (ancêtre de la science-fiction), et l’analyse de ses enjeux dans la société de l’époque. La recherche combinera des approches d’histoire littéraire, d’histoire des sciences, de poétique romanesque et d’histoire des représentations.

Parallèlement aux succès de Jules Verne, paraissent dans les années 1880-1890 de nombreux romans qui explorent un champ nouveau, sans qu’une définition théorique en soit encore donnée. Les auteurs tentent d’inventer de nouvelles catégories pour en rendre compte, unissant les termes apparemment oxymoriques de « merveilleux scientifique » (Maurice Renard) ou revendiquant un « fantastique nouveau », « en dehors de l’humanité » (Rosny aîné). Les critiques parlent quant à eux de « fantastique d’imagination scientifique » ou de romans d’« anticipation scientifique », le terme d’« anticipation » étant employé par les critiques français jusque dans les années 1950, puis remplacé par celui de « science-fiction », en même temps que s’affirme la primauté anglo-saxonne dans ce domaine.

Ce type de romans qui unissent un imaginaire scientifique et technologique, une rêverie sur les découvertes scientifiques, et un cadre narratif souvent inspiré de celui du roman d’aventures se développe en France dans les années 1880-1890, et il grandit jusqu’en 1914, puis connaît un creux qui se prolonge jusque dans les années 1950, avant de renaître sous des formes différentes, avec des thématiques profondément renouvelées par l’influence de la littérature anglo-saxonne.

À travers le dépouillement de fonds de littérature populaire encore largement inexploités, on constituera un corpus de romans d’anticipation scientifique, dont on proposera une édition en ligne. L’exploration de ce corpus se construira autour de trois axes complémentaires :

  • Publier des romans d’anticipation scientifique : une histoire des supports
  • Ecrire la science : pour une poétique du roman d’anticipation scientifique
  • Enjeux idéologiques de la représentation des sciences