Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Evénements > Journées d’études > Archives Journées d’études

Journée de la jeune recherche angliciste et américaniste de l’ENS de Lyon

Journée d’étude organisée par Vanessa Guignery (LIRE SEMA), François Specq (LIRE SEMA) et Laure Gardelle (ICAR)

publié le , mis à jour le

Matin

(salle F106)

- 9h45 — accueil

- 10h — Claire Berget, doctorante 1e année, Université de Tours (dir. Pierre Dubois) :

« La viole de gambe en Angleterre : Discours et représentations ».

- 10h30 — Ophélie Siméon, doctorante 1e année, Université Lyon 2 (dir. Neil Davie) :

« Enjeux et vertus de la micro-histoire : le cas de New Lanark, village industriel modèle ».

- 11h — Cristelle Terroni, doctorante 1e année, Université Lyon 2 (dir. Jean Kempf) et Université Paris 1 (dir. Claude Massu) :

« Recherche en architecture muséale : la naissance des "espaces alternatifs" dans le paysage muséal new-yorkais au début des années 1970 ».

- 11h30 — Thibaut Clément, doctorant 3e année, Université Paris 3 (dir. Divina Frau-Meigs) :

« La thèse comme processus itératif : à propos d’une recherche sur la compagnie Walt Disney ».

- 12h — Sophie Greiner, élève en master 2, ENS de Lyon/Université Paris 3 (dir. Pauline Schnapper) :

« Hypertrophie des sources primaires : écueil de la recherche en civilisation contemporaine ? ».

Après-midi

(salle F113)

- 13h45 — Clément Chillet :

Présentation de l’association ENthèseSe !

- 14h — Camille Debras, élève de 4e année, demande d’AC en 2010 :

« La caractérisation des métaphores “vives” dans de l’oral spontané en anglais : problèmes de méthode et de constitution de corpus ».

- 14h30 — Charlotte Estrade, doctorante 2e année, Université du Maine (dir. Hélène Aji) :

« Mythe et poétique moderniste : enjeux méthodologiques d’une recherche au carrefour des disciplines ».

- 15h — Caroline Pollentier, doctorante 2e année, Université Paris 7 (dir. Catherine Bernard) :

« Les essais de Virginia Woolf : politique du genre ».

- 15h30 — Alice Béja, doctorante 4e année, Université Paris 3 (dir. Marie-Christine Lemardeley) :

« La tentation de “tout dire” : les difficultés de la monographie ».