Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Evénements > Colloques > Archives des colloques du LIRE

Archives des colloques LIRE

Émile SOUVESTRE, écrivain breton porté par l’utopie sociale

Responsable : Bärbel Plötner-Le Lay

publié le

Colloque ayant eu lieu à Morlaix, les 3 et 4 février 2006,

IUT, Manufacture des tabacs.

Présentation

Depuis l’époque où Lejean a rédigé la notice sur feu son ami morlaisien pour la Biographie bretonne de Levot, et où Lesbazeilles a inséré un essai biographique sur son beau-père dans l’édition en volume des Souvenirs d’un vieillard, la vie et l’oeuvre d’Émile Souvestre ont été étudiées à maintes reprises. Mais, de nos jours, cet écrivain est un auteur bien oublié en dehors de sa Bretagne natale et un homme de lettres plutôt méconnu.

Si l’on se souvient de son échec électoral en 1848 et si l’on connaît le moraliste qui a contribué à l’émergence de la poésie populaire bretonne au sein du champ littéraire, on entend rarement évoquer son attitude envers les poètes ouvriers et on se soucie peu de son rôle important dans l’histoire du roman populaire ou du roman d’anticipation. On ignore plus généralement encore le dramaturge, le journaliste républicain passé par le saint-simonisme et l’homme porté par l’utopie sociale qui revendique l’émancipation des femmes et s’attache à la vulgarisation des savoirs.

L’objectif du colloque est de replacer Souvestre dans le contexte historique de son époque, d’évoquer les facettes les plus occultées de son parcours et d’éclaircir les raisons de sa notoriété méritée, y compris à l’étranger, ainsi que de témoigner de l’intérêt qu’il a suscité dans les beaux-arts et en musique.

Programme