Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Publications > Présentation des ouvrages > 2007

2006

Imaginaire et représentations littéraires de l’« entrée royale » au XIXe siècle : une sémiologie du pouvoir politique.

Sous la direction de Corinne et Eric Saminadayar-Perrin

publié le , mis à jour le

4e de couverture

La Restauration marque la paradoxale résurrection du rituel de l’entrée royale, cérémonie spectaculaire qui met en scène le pouvoir représenté par le souverain, et témoigne de sa mainmise symbolique sur le territoire dont sa propre personne incarne l’unité politique. Jusqu’aux débuts de la Troisième République, cette traditionnelle cérémonie du pouvoir connaît maints réinvestissements symptomatiques.

Parallèlement, en ce siècle des révolutions, l’historiographie, la littérature, l’iconographie manifestent un intérêt tout particulier pour l’entrée royale ; en effet, ce dispositif complexe offre un modèle particulièrement efficace lorsqu’on s’interroge sur les modes de production de la légitimité politique. L’entrée royale, à la fois événement et récit, acte et paroles, construit une fiction du pouvoir : elle constitue un excellent point d’optique pour analyser le fonctionnement symbolique des fêtes de souveraineté, les logiques rhétoriques et stratégiques qui la fondent, enfin ses conditions d’efficacité et ses possibilités d’adaptation – toutes questions essentielles en un siècle qui travaille à une refondation symbolique prenant acte des effets de la Révolution.

Plan de l’ouvrage

  • Corinne Saminadayar Perrin, Présentation

Première partie, Ressusciter l’entrée royale : pratiques et ambiguïtés

  • Yann Lignereux, Dans les pas d’Henri IV La Restauration à Paris, Lyon et Amiens, 1814 1827
  • Olivier Bara, Dramaturgies de la souveraineté : entrées royales et pièces de circonstance sous la Restauration
  • Alban Ramaut, De quelques avatars de l’entrée royale dans l’imaginaire des musiciens au temps de la Restauration : la Marche de la Communion du sacre de Charles X
  • Jean Marie Roulin, Le retour des Cendres de Napoléon : une cérémonie palimpseste

Deuxième partie, Problématiser l’entrée royale : historiographie et représentations

  • Paule Petitier, Les Entrées royales dans l’Histoire de France de Michelet : l’anamorphose redressée
  • Eric Perrin-Saminadayar, Présentation et réécriture des entrées impériales antiques chez les historiens français et allemands à la fin du XIXe siècle (Duruy, Fustel de Coulanges, Mommsen, Droysen)
  • Franck Laurent, Le Roi, l’Empereur, la Ville. Variations sur l’Entrée royale dans l’œuvre poétique de Victor Huge sous la Restauration et la monarchie de Juillet
  • Nathalie Preiss, « L’ai je bien descendu ? » : des entrées royales aux entrées caricaturales sous la monarchie de Juillet
  • Sarga Moussa, Un voyage dans le temps. Le rituel de la présentation au sultan dans Au Maroc de Pierre Loti

Troisième partie, Réfléchir l’entrée royale : la critique par la fiction

  • Xavier Bourdenet, De Grenoble à Verrières : entrées impériales et royales stendhaliennes
  • Corinne Saminadayar Perrin, Représentation et fiction du pouvoir : les entrées royales dans le roman historique
  • Sarah Mombert, Rois de papier. La représentation des entrées royales dans les romans historiques d’Alexandre Dumas
  • Marie-France David-de Palacio, Distorsions d’un itinéraire symbolique : le triomphe impérial dans la littérature antiquisante « fin de siècle »
  • Stéphane Chaudier, Proust et les entrées royales
  • Corinne Saminadayar Perrin, Éléments de conclusion

retour au sommet

Cliquez sur l’icône pour télécharger le bulletin de commande en PDF

-