Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Axes de recherche > Le texte de presse

- Gazettes

Responsable : Anne-Marie Mercier-Faivre

publié le , mis à jour le

Participants LIRE :

  • Denis Reynaud
  • Samy Ben Messaoud
  • Claude Labrosse
  • Pierre Bonnet
  • Simone Messina
  • Pascale Ferrand

Les gazettes européennes de langue française couvrent toute l’histoire du XVIIIe siècle européen et offrent – pour reprendre le titre de l’ouvrage de P. Rétat sur la Gazette d’Amsterdam – un « miroir » du monde de ce temps (ou du moins de l’image qu’il se construit). Ce matériau, capital pour la recherche, est souvent difficile d’accès : peu de collections complètes, exemplaires dispersés dans toutes les bibliothèques du monde. Pour cette raison, l’équipe Lyon 18e a publié il y a quelques années à la Voltaire foundation (Oxford), un cédérom offrant la collection complète de la Gazette d’Amsterdam. Depuis, la réflexion se poursuit afin de compléter cette bibliothèque numérique de presse.

La mise en ligne de gazettes se poursuivra avec un nouveau titre, le Journal général de l’Europe, numérisé par notre partenaire de l’université de Liège. D’autres suivront (Gazettes de Deux Ponts, Courrier de l’Europe, Gazette de Varsovie). Un Dictionnaire portatif géographique de 1779 (nouvelle édition du Portable Geographic Dictionary or Description of the Kingdoms, Provinces, Cities, Bishopric, par I. Echard), numérisé lors du quadriennal précédent, sera mis en ligne en association avec le site afin de permettre une navigation de la gazette au dictionnaire.

En 2011 nous commencerons à travailler à la reconstitution de la Gazette de Leyde avant 1750, ce qui demandera un gros travail de recherche et de nombreux déplacements dans des bibliothèques étrangères.

La constitution d’un réseau autour de la presse ancienne devra trouver dans ce quinquennal son aboutissement. Les nombreux liens tissés avec des partenaires étrangers pour le projet européen seront consolidés (Belgique, Royaume-Uni, Allemagne, Pologne, Italie, Espagne, Portugal).

Colloques et journées d’étude

Des journées d’études et colloques internationaux permettront de s’interroger sur la question du territoire et des réseaux. Nous étudierons comment ces journaux présentent les frontières de l’Europe à leurs lecteurs et comment certains pays jusqu’ici en marge du continent prennent une place de plus en plus importante dans le « concert des nations » comme dans les échanges économiques et culturels.

Les travaux portant sur l’Empire Ottoman et la Russie permettront de définir ce qui est perçu à l’époque comme faisant ou ne faisant pas partie de l’Europe et d’esquisser ainsi ce que recouvre ce terme en dehors de son sens strictement géographique. Religion, formes de gouvernement politique, relations entre citoyens, rapports à la culture et aux sciences définissent un espace de communions et d’exclusions.

Le lieu d’impression de ces journaux dessine une autre carte de l’espace européen. Si la France, la Grande-Bretagne, les pays protestants et catholiques du Nord sont toujours des espaces stables, avec des lieux de polarisation forte, la Russie, les États d’Allemagne, ceux d’Italie et encore plus l’Espagne, ont une place parfois problématique.

Les relations entre la ville et la campagne, le Nord et le Sud, l’Orient et l’Occident, catholiques et protestants, etc., pourront être étudiées à travers ces enquêtes et montrer comment les biens matériels et immatériels circulent : arts, sciences, techniques, science économique, religion, politique, tout est dans la gazette. La comparaison de journaux de zones géographiques différentes ou d’influences politiques et religieuses différentes permettra d’esquisser une carte de l’Europe économique et culturelle.