html> LIRE
Les saint-simoniens Arlès-Dufour É. Barrault S. A. Bazard É. Charton M. Chevalier G. d'Eichthal P. Enfantin H. Fournel É. et I. Pereire O. Rodrigues H. de Saint-Simon É. Souvestre I. Urbain Les polytechniciens Les médecins

Nous avons créé sur le site de la Société des Études saint-simoniennes un espace dédié à la célébration du bicentenaire d'Ismaÿl Urbain.

Ici, vous trouverez la présentation des différents événements et de leurs acteurs.

Par le menu de navigation ci-dessus, vous pourrez accéder :

- à la page de présentation détaillée du colloque,

- à des éléments biographiques sur Ismaÿl Urbain,

- à une liste d'ouvrages consacrés à Ismaÿl Urbain, complétée par une bibliographie de ses manuscrits et publications.

La célébration en 2012 et 2013 du bicentenaire d’Ismaÿl Urbain
(Cayenne, 31 décembre 1812 - Alger, 28 janvier 1884)

Le 31 décembre 2012 s'est ouvert le bicentenaire d’Ismaÿl Urbain, ce petit-fils d’une esclave africaine de Guyane, saint-simonien, converti à l’islam qui a été le mémorialiste de l’entreprise saint-simonienne de coopération en Égypte et l’inspirateur de la politique franco-musulmane de Napoléon III en Algérie.

Les recherches et les publications de ces dernières années ont montré le rôle important joué par ce personnage sous la Monarchie de Juillet et sous le Second Empire.

Le bicentenaire donnera une plus grande audience à la mémoire de ce militant d’une Algérie franco-musulmane et un nouvel élan aux recherches et aux publications sur cet épisode longtemps occulté et encore peu connu, de l’histoire de l’Algérie coloniale.

2013 est aussi celle du centenaire d’Albert Camus, ce qui peut être l’occasion d’une mise en perspective des réformistes de l’Algérie coloniale, d’Urbain à Camus.

Le programme de 2013

Ce qui reste à programmer

Ce qui a été fait en 2012

^ haut de page